Association Nationale des Villes et Pays d’Art et d’Histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Skopje, caravansérail aujourd’hui galerie nationale d’art Skopje, carsija (bazar) Split, depuis le port de pêche Trogir, cité médiévale Ségou, Somono, îlot restauré en 2009 Ségou, détail intérieur d’une habitation Veliko Turnovo, rue Dolen, vue du village Pondichéry, échoppes Pondichéry, façade

Recherche

Projets

par pays

par thèmes

par état d'avancement

pour suivre la vie du site

Réhabilitation du quartier Somono (Ségou)

Il est essentiel de favoriser l’émergence d’un corps de métier (maçons et menuisiers) qui maîtrise parfaitement les techniques de réhabilitation/rénovation. Les artisans doivent être capables de conseiller leurs clients pour les convaincre de recourir à la terre crue au niveau de la réhabilitation de leurs bâtiments, d’améliorer les techniques de restauration tout en conservant l’identité des architectures, leurs fonctions symboliques et sociales.

Les maçons se forment sur le chantier conduit par un maître-maçon mais une formation complémentaire a été mise en place avec le partenariat de CRATerre pour les maçons du quartier. Il s’agit de former au diagnostic sur les désordres existants dans le bâti en terre et sur les travaux à réaliser en fonction des différents cas.

JPEG - 40.1 ko
Ségou, formation des maçons en 2009

L’objectif est de former les maçons auxquels font appel les habitants en cas de petits travaux et d’inciter ces maçons à employer les matériaux adéquats et à trouver des solutions de restauration et non de reconstruction qui correspondent d’une part aux spécificités du bâti en terre et d’autre part aux capacités financières des habitants du quartier.

Pour compléter cette démarche, une équipe chargée d’accompagner les habitants dans leurs travaux a été constituée avec, au niveau technique, un maçon du quartier et un maître maçon. Ils sont accompagnés par des personnes ressources qui assurent l’animation : le chef de quartier, le coordinateur du projet, des personnes investies dans le projet, un élu de Ségou.

 

Haut de la page