Association Nationale des Villes et Pays d’Art et d’Histoire et des Villes à Secteur Sauvegardé et Protégé

Sarlat, cathédrale ©Francis LASFARGUE Trogir, sculpture Trogir, cité médiévale Sarlat, vue du centre historique ©Lucien ROULAND

Recherche

Projets

par pays

par thèmes

par état d'avancement

pour suivre la vie du site

Trogir/Sarlat-la-Canéda

Sarlat-la-Canéda

JPEG - 32.6 ko
Sarlat, vue générale depuis les côteaux de Termiac ©Lucien ROULAND

Au sein de la région Aquitaine et du département de la Dordogne, Sarlat-la-Canéda est une ville de 10 500 habitants située entre les vallées de la Dordogne et de la Vézère, au coeur du Périgord Noir. C’est dans le vallon central de la Cuze que s’est implantée au IXème siècle l’abbaye qui est à l’origine de la ville, au point de passage obligé de la route de Limoges à Cahors. La forme de la ville est étroitement tributaire des détails du relief. Avec ses faubourgs nord et sud, Sarlat se présente sous la forme d’une "coulée urbaine" assez étroite mais longue de plus de 4 km.

JPEG - 48.3 ko
Sarlat, vue du centre historique ©Lucien ROULAND

Le noyau historique, limité par l’ancien tracé du rempart dont les fossés furent transformés en boulevards, présente un assemblage de ruelles étroites et d’immeubles remontant pour la plupart au Moyen-Age et à la Renaissance.

JPEG - 55.8 ko
Sarlat, cathédrale ©Francis LASFARGUE

Il constitue un ensemble homogène de grande qualité, caractérisé par l’emploi d’un matériau local, la pierre calcaire du coniacien, d’une couleur ocre-jaune. C’est un témoignage précieux de l’art de bâtir dans cette région, du Moyen-Age à l’époque classique. Le noyau historique de Sarlat est protégé juridiquement depuis 1964 en tant que secteur sauvegardé par la loi Malraux. Il fait l’objet d’un plan de sauvegarde et de mise en valeur.

Trogir

JPEG - 116.1 ko
Trogir, vue générale

Trogir est une ville historique et un port sur la côte Adriatique de la Croatie, dans la région de la Dalmatie, à 27 kilomètres à l’ouest de Split. Comptant 13 000 habitants, Trogir est la deuxième ville de Croatie.

JPEG - 66.1 ko
Trogir, cité médiévale

Le coeur historique de Trogir est bâti sur un îlot d’environ 1 km² situé entre le continent et l’île de Čiovo, auxquels il est relié par des ponts. Ce noyau historique est exceptionnel par sa riche histoire, le nombre de monuments qu’il abrite sur une si petite surface et son degré de conservation qui reflète la continuité de son existence depuis l’antiquité grecque.

JPEG - 124.8 ko
Trogir, au coeur de la cité médiévale

Les monuments helléniques et romains y côtoient les monuments médiévaux et de la Renaissance. Trogir compte de nombreux monuments tels que des palais, des églises, une cathédrale majestueuse, une forteresse, ainsi que des collections muséales de grande valeur reflétant la richesse de son histoire.

Le centre historique est inscrit depuis 1997 sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco :

« Trogir constitue un excellent exemple de ville médiévale édifiée sur le lieu et dans le respect des fondations d’une cité hellénistique et romaine. Elle a remarquablement bien conservé son tissu urbain, avec un minimum d’interventions modernes et chaque aspect de son paysage urbain symbolise clairement la trajectoire qu’elle a suivie dans son développement social et culturel. »

« Si Trogir est une œuvre d’art collective, on y trouve des chefs-d’œuvre individuels qui mériteraient leur place dans un hypothétique musée de la sculpture universelle. »

Documents joints

Portfolio

Sarlat, cathédrale ©Francis LASFARGUE Trogir, sculpture Trogir Trogir, cité médiévale Sarlat, vue du centre historique ©Lucien ROULAND Signature de l'accord entre les villes de Trogir et Sarlat

 

Haut de la page